• 51. Louis Nucéra - écrivain

    51. Louis Nucéra - écrivainDans le blog

    Date : 4 février 99

    Lieu : à son domicile parisien dans le quartier de Montmartre

    Durée : plus d'une heure

    Particularité : nous sommes restés en contact et à chaque coup de téléphone il m'appelait Fausto en référence à Fausto Coppi son idole et à mon nom de famille.

    Titre de l'article : La lumière des humbles

    J'avais adoré son livre "Mes rayons de soleil". Ce voyage à Montmartre vers ce Grand prix de la Littérature Française a été un moment magique. J'imaginais Louis Nucéra comme il s'est présenté à moi :" J'ignorais qu'il n'y a pas de différence entre les rêves réalisés et ceux que l'on pourchasse vraiment". Ce gosse attachant qu'il est miraculeusement resté, n'a pas attendu l'âge de raison pour déraisonner. Au plus grand plaisir de ses lecteurs. Et du nôtre ...

    J'ai profondément aimé cet écrivain qui s'est toujours attardé sur les petites gens, cet amoureux de ses chats Pitchounette et Mademoiselle Divine qui nous ont délicatement caressé les jambes durant tout l'entretien. Un moment presque divin tant cet homme respire la beauté intérieure. Une sorte de grand enfant touché par la grâce.

    Passionné de bicyclette "On ne ne change pas d'obsession comme de chemise", Louis en apprenant que mon père voulait à la naissance me prénommer Fausto en référence au champion italien Fausto Coppi, idole des deux hommes, a semble t-il scellé un pacte d'amitié sur le champ. Une sorte de sézame qui s'est ouvert dans une complicité douce et amusante. Nous sommes toujours restés en relation jusqu'à sa mort tragique sur son ... vélo :" C'est un monde où les simulacres ne l'emportent pas sur l'essence. La foire aux vanités n'a pas pignon sur route". L'amitié était en fin de compte la clé de voûte de ce styliste de haute tenue car avant tout respectueux des hommes.

    La phrase : "Lorsque je sens que j'ai fait une phrase qui n'est pas trop mal, j'ai envie de tourner autour de ma table en sifflotant. Hélas, je ne siffle pas souvent".

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :